快捷搜索:

Espagne : l'ancien vice-président de la région catalane con

        
2019-10-15 07:24 | French.xinhuanet.com

MADRID, 14 octobre (Xinhua) -- La Cour suprême espagnole a condamné lundi Oriol Junqueras, l'ancien vice-président de la région catalane, à 13 ans de prison pour sédition et détournement de fonds publics pour son rôle dans le référendum sur l'indépendance de la Catalogne du 1er octobre 2017, lequel avait été déclaré illégal par la Cour constitutionnelle du pays.

L'ancienne présidente du Parlement régional catalan, Carme Forcadell, et d'autres anciens membres de cette assemblée ont été condamnés à des peines allant de neuf à 12 ans de prison.

Jordi Sànchez et Jordi Cruxat, membres respectifs des associations culturelles pro-indépendantistes Assemblée nationale catalane (ANC) et Omnium Cultural, ont tous deux été condamnés à neuf ans de prison pour sédition.

Dans leurs 493 pages d'attendus, les juges de la Cour suprême lavent les accusés de l'accusation de "rébellion", laquelle aurait pu entraîner des peines allant jusqu'à 25 ans de prison, disant avoir tenu compte du fait qu'un "soulèvement violent et public" n'avait pas eu lieu dans le cadre du processus référendaire.

La Catalogne fait partie du royaume d'Espagne depuis 1472, mais ses habitants arguent depuis longtemps que leur histoire, leur culture et leur langue uniques sont très différentes de celles du reste de la péninsule.

您可能还会对下面的文章感兴趣: